• Isabelle Bongard

Intro

Il y a longtemps, à un moment donné de ma vie (ça doit faire 3 décennies) la question de savoir qui j’étais s’est posée et elle s’est posée avec une certaine profondeur, il y avait même un grand trou béant, pas noir, non, mais bien vide quand même, qui faisait que je ne pouvais pas l’enjamber pour passer à autre chose. Impossible. Il a fallu le combler avec quelque chose de plus fondamental car en réalité ce qu’il s’est passé c’est que le trou s’était formé parce que j’avais enlever tout ce qu’il y avait dedans au fil des années sans même m’en rendre compte.


Pour faire court et pour ne pas vous ennuyer je dirais que c’est à ce moment-là que je suis partie consciemment sur le chemin de la connaissance du Soi, pour remplir le trou avec quelque chose de vrai, avec du rien qui est en fait tout, et qui devait remplacer l'écume de mes jours. Je dis ‘consciemment’ parce que je crois que nous sommes tous en chemin vers la connaissance du Soi inconsciemment ou non. Je me demande aussi combien d’entre nous se retrouvent face à ce vide intérieur, à ce goût insipide de la vie à laquelle rien ni personne ne semble pouvoir rendre sa saveur, si tant est qu'elle en ait déjà eu une dans notre passé, et qui tournent en rond dans leur existence, pourtant agitée, tout en le sachant.


Dans ce blog j'aimerais parler de l'être vrai, ou être central, que j'ai découvert petit à petit et fait grandir, qui est libre pour toujours en toutes circonstances, doux et chaux, logé dans le milieu de la poitrine mais aussi à l'arrière-plan de notre personnalité mentale, sentimentale, émotionnelle et physique ; cet être caché que le Vedanta appelle le Chaïtya Purusha.


Je reviendrai sur ce sujet dans mes prochains posts. Pendant ce temps passé de beaux moments.


PS : Je vous rappelle qu'aujourd'hui nous sommes le 13 novembre... donc... une pensée pour tous ceux, et leurs proches, qui sont morts dans la terreur au numéro 50 de la rue Voltaire....




64 vues2 commentaires
logo.png